Revue du secteur de l’Energie: Les partenaires saluent les efforts du gouvernement

Revue du secteur de l’Energie: Les partenaires saluent les efforts du gouvernement
Spread the love

Revue secteur energieL’état du secteur de l’énergie scruté par les acteurs

Les locaux de l’hôtel Bénin Royal ont servi de cadre à la revue du secteur de l’énergie de l’année 2016 le mercredi 06 décembre 2017. Les  participants ont fait  le bilan des actions menées dans le secteur et proposé des réformes.
L’état du secteur énergétique préoccupe les acteurs à divers niveau. Et c’est fort de cela qu’ils ont décidé de faire la revue du secteur, afin d’en appréhender les difficultés et surtout d’évaluer les solutions à trouver pour pallier les difficultés. A en croire Kaffu Amine Bitayo, Directeur de l’énergie, la tenue à bonne de cette revue permet d’analyser et de faire des recommandations pour l’année suivante. « Le secteur de l’énergie figure en bonne place dans le programme d’actions du gouvernement au niveau du pilier 2 et nous devons nous en réjouir », a-t-il souligné. Il a, pour finir, invité les acteurs à profiter de cette revue pour en faire une journée de réflexion pour assurer un développement durable du secteur de l’énergie. A sa suite, Gabriel Dégbégni Coordonnateur national du Millenium challenge account II  et chef de file du groupe des partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur de l’énergie a signifié que la revue sectorielle ne peut apporter de valeur ajoutée significative que si elle permet d’identifier et d’apporter des solutions appropriées aux problèmes du secteur. « Mais il n’en demeure malheureusement pas moins que certaines d’entre elles, et non des moindres, ne sont pas mises en œuvre, même si des efforts substantiels ont été fournis par le gouvernement », a-t-il affirmé. Ouvrant les travaux, Dona Jean-Claude Houssou, ministre de l’Energie, a rappelé les objectifs de l’organisation de la présente revue. Selon lui, cette rencontre s’inscrit dans le cadre des concertations périodiques qui contribuent à la prise de décisions consensuelles, pour promouvoir le développement harmonieux du secteur de l’énergie et améliorer ses performances.« L’énergie est au cœur de tout processus de développement et il est impérieux de prendre les mesures idoines pour la rendre disponible et accessible à tous et aux coûts les plus bas possibles pour les ménages et le secteur productif et respectueuse de l’environnement », a-t-il laissé entendre.  Et c’est à juste titre que le gouvernement, dans sa détermination et son engagement, a alloué au secteur une enveloppe financière de 761 milliards de FCfa sur la période 2016-2021 pour les projets phares. On peut citer entre autres la location de centrales électriques pour une capacité de 150 Mw pour faire face aux besoins à court terme, la réhabilitation des centrales électriques Wartsila de la Sbee dont 20 Mw sont déjà opérationnels , la réalisation du projet de construction d’une centrale électrique dual fuel de 120 Mw à Maria Gléta sur financement de la Bid, de la Bidc, de la Boad et du budget national dont les travaux ont déjà démarré, la finalisation des négociations en cours pour la réalisation de projets Ipp de construction à l’horizon fin 2019 et au-delà, de centrales électriques de 120 MW à Maria Gléta pour lesquelles une pré-qualification suivie d’un appel à propositions avaient été lancés.

Armel Nelson Avadémey

Visitez Le Site Du Quotidien Le Matinal
Author: {Le Matinal}

Share this post