Crise du Golfe: le Koweït s’engage à poursuivre sa médiation entre Ryad et Doha

Crise du Golfe: le Koweït s’engage à poursuivre sa médiation entre Ryad et Doha
Crise du Golfe: le Koweït s’engage à poursuivre sa médiation entre Ryad et Doha

Le Koweït s’est engagé mardi à poursuivre ses efforts de médiation dans la crise opposant le Qatar à l’Arabie saoudite et ses alliés, lors d’un sommet des pétromonarchies du Golfe marqué par l’absence du roi saoudien.

Ce sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG) est le premier depuis la grave crise ayant vu l’Arabie saoudite –qui domine ce groupe– et trois de ses alliés rompre en juin leurs relations diplomatiques avec Doha, menaçant l’existence même de cette alliance.

Fondé en 1981, le CCG est une union politique et économique qui comprend l’Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis, le Koweït, le Qatar et Oman.

Prévue sur trois jours, la réunion de Koweït ne devait finalement durer qu’une seule journée.

Si l’émir du Qatar cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, dont le pays est au cœur du contentieux, a répondu présent lors de cet évènement annuel, le roi Salmane d’Arabie saoudite a dépêché son ministre des Affaires étrangères Adel al-Jubeir pour le représenter.

Les Emirats arabes unis et Bahreïn, alliés de Ryad, ont eux respectivement envoyé leur ministre d’Etat aux Affaires étrangères et le vice-Premier ministre.

Ces trois monarchies du Golfe et l’Egypte ont brusquement rompu le 5 juin avec le Qatar, qu’ils accusent de soutenir des mouvements extrémistes et de ne pas prendre assez de distance avec l’Iran chiite, grand rival régional de l’Arabie saoudite sunnite. Ils ont également imposé un embargo contre Doha.

Depuis, toutes les tentatives pour résoudre la crise avec le Qatar –qui rejette les accusations et dénonce les sanctions économiques qui lui sont imposées– sont restées sans résultat, notamment celle du Koweït.

« Nous avons été secoués les six derniers mois par des développements douloureux et négatifs (…) mais nous avons réussi à obtenir le calme », a déclaré à l’ouverture du sommet l’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah.

Avec AFP

Visitez Le Site De EdenTV
Author: {EdenTV}

Share this post