Des forces politiques et sociales dans les rues pour réclamer des Etats généraux du peuple

03-11-2017 à 12:11:00

Cotonou, 03 Nov. (ABP)- Les militants du Front pour le sursaut patriotique (FSP) soutenus par les centrales et confédérations syndicales ont organisé ce vendredi une marche de protestation dans les rues de Cotonou pour, disent-ils, dénoncer la gouvernance antisociale du régime Talon duquel ils exigent l’organisation des Etats généraux du peuple avant le 31 décembre prochain.

« Nous avons décidé d’organiser cette marche pour dénoncer le caractère antisocial qui se dégage de la politique de gouvernance actuelle », a indiqué Eugène Azatassou, coordonnateur des FCBE et porte-parole adjoint du FSP.

Les militants du FSP fortement mobilisés avec au premier plan les secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales, dénoncent entre autres, la mise au chômage massif des jeunes travailleurs, le coût élevé de l’éducation surtout dans les universités publiques, le piratage de la fréquence de la radio privée Soleil FM, l’intervention de Safran dans les opérations du RAVIP et la privatisation de l’aéroport ainsi que du CNHU de Cotonou.

Jean Cokou Zounon, Coordonnateur et porte-parole du FSP a appelé les manifestants à ne pas arrêter les mouvements de protestation (sit-in, marche et grèves ) jusqu’à ce que le chef de l’Etat organise les Etats généraux du peuple qu’il espère avant le 31 décembre prochain.

Selon Eugène Azatassou, porte-parole adjoint du FSP, la société Safran de la réputation qui lui connue, ne peut concevoir une liste électorale fiable.

La marche a démarré à la place publique de l’Etoile Rouge pour échouer à la Bourse du travail après un tour de ville.


ABP/NG/DKJ

Visitez le Si De l’ABP
Author: {ABP}

Filed in: ABP

Share this post